La colère
Huile

La colère

La colère

Elle se rappelle qu’un soir où le sommeil se languissait, la colère envahissait sa nuit.
Elles est descendue, s’est mise à son chevalet et a dessiné le visage de la colère.
Au fur et à mesure de la réalisation de sa peinture, elle s’est sentie apaisée.
Elle a pu se recoucher et dormir.

Un Cancer en forme de cœur, p. 28.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.